Tout ce qu’il faut savoir sur Jmatch

Ouvrez un module Jmatch (match en anglais veut dire associer), nous allons réaliser notre (première ?) page.

Saisissez quelques mots dans chaque colonne comme le montre l’image ci-dessous. Nous éviterons, pour des raisons de confort, de rentrer plus de 10 mots.

 

Par défaut, vous n’apercevez que 5 cases. Pour obtenir les cases suivantes, il vous faut cliquer, en haut à gauche (à gauche du chiffre 1, sur la flèche orientée vers le haut.

Inutile de changer quoi que ce soit dans la case libellé. Il s’agit juste du texte qui apparaîtra par défaut dans les menus déroulants.
 

Dans cet exemple, les étiquettes en anglais seront fixes, il faudra bouger les étiquettes des mots français pour les amener vers les mots anglais (si l’on choisit l’exportation vers une page web plus dynamique qui créera un glisser-déplacer).

Enregistrement de l’exercice

Comme pour un traitement de texte, il faudra enregistrer son exercice.

. Nous l’enregistrerons sous le nom de animal1.

 

 

Notez que vous enregistrez pour l’instant un projet, votre exercice ne sera pas finalisé lors de cette étape. Jmatch va créer un fichier d’extension jmt.

Nous allons maintenant configurer notre page car il est peu probable que les paramètres par défaut vous conviennent.

Configurer les options de la page

Cliquez donc sur Options => Configurer aspect page web

 

La langue d’affichage des pages

La langue par défaut (je parle là de la langue d’affichage sur la page web) peut ne pas vous convenir. Il est possible de la changer de manière automatique en faisant appel à un autre fichier de configuration. Nous voyons par exemple que le fichier de configuration utilisé ici est le fichier anglais.

 

Il est possible de changer ce fichier en cliquant sur Changer. Le logiciel devrait normalement vous amener à l’endroit où sont rangés les fichier de configuration, c’est à dire dans Programme Files => Hot Potatoes 6 => Translations.

 

Notez que vous pouvez aussi changer des consignes manuellement. En effet, on ne s’adressera pas de la même façon à des 6° et à des BTS.

Il est possible d’enregistrer le fichier que vous avez crée (consignes en basque pour des 6° par exemple) en l’enregistrant dans ce répertoire sous un nom évocateur (basque_sixieme.cfg). Ainsi, chaque fois que vous aurez besoin de ces paramètres, il vous suffira d’aller chercher ce fichier.

Prenons maintenant les onglets un par un.

Titres et consignes

À compléter à votre guise

Messages

Personnellement, je ne trouve pas les 2 premiers champs très clairs et je préfère remplacer par des images de smiley.

 

Boutons

Observons la copie d’écran.

 

L’élève doit-il aller sur une autre page lorsqu’il a fini son exercice. Imaginons que vous ayez prévu ensuite un fichier animals2, il suffira de cocher la case Exercice suivant et de mettre dans la case animals2.htm (cela signifiera bien sûr que votre fichier animals2 est situé dans le même dossier que le fichier animals1.

Le libellé est ce qui sera écrit sur l’étiquette de bouton (Exercice suivant, Next page...).

Vous pouvez offrir à l’internaute la possibilité de revenir à l’index de votre site ou à l’index d’une rubrique. Cochez alors la case et mettez l’adresse de la page souhaitée.

Apparence

Pour le choix des couleurs. Évitez les couleurs flashy qui perturberont l’élève. Il vaut mieux rester sobre.

Minuteur

Je ne conseille pas de l’utiliser. Vous vous souvenez de votre examen du code de la route ?

Autres

Il m’arrive de cocher "Modifier l’ordre des propositions à chaque chargement de page". Cela donne un peu plus de dynamisme à l’exercice (il m’arrive en classe de recharger la page (F5) pour que l’élève le refasse immédiatement).

Étape finale - Exportation de la page

Notre exercice est proprement configuré, nous allons enfin créer la page web.

La barre d’icônes vous propose 2 icônes 6.

 

Celle de gauche nous nous permet de créer la page web simple avec menu déroulant. Nous allons l’enregistrer dans la même dossier.

 

Notez que vous enregistrez ici une page au format htm. Personnellement, je préfère lui donner le même nom que j’ai donné au fichier de travail jmatch.

Ainsi, nous avons 2 fichiers, animals.jmt et animals.htm.

L’icône de droite permet la même chose, mais crée une page plus dynamique (glisser-déplacer).

Quelle exportation choisir ?

Je préfère personnellement les pages plus dynamiques (glisser-déplacer). Mais si vous avez une vingtaine de mots, ce ne sera pas possible, et il faudra alors choisir le menu déroulant.
Si vous souhaitez intégrer des images ou du son, il faudra naturellement des cases, donc, l’icône de droite.

Avec beaucoup d’items

Vous voulez faire une activité jmatch avec beaucoup d’items ? Inutile de faire plusieurs fichiers. Voici une façon simple de procéder.

Nous avons vu, que pour une activité jmatch, il fallait limiter le nombre d’items à une dizaine pour que ce soit confortable pour l’utilisateur.

Mais supposons que vous vouliez construire une activité avec, par exemple, une trentaine de mots interrogatifs. Voici comment faire pour éviter de faire 3 fichiers.

Nous allons mettre tous nos mots interrogatifs dans le fichier jmatch et demander de n’en afficher que 10. 10 items seront alors pris au hasard dans la liste.

Ceci se configure dans le menu habituel Options => Configurer aspect page web. Il faut aller dans le menu Autres et cocher la case.

Il suffit d’indiquer ensuite de créer un lien qui renvoie sur notre page (ainsi si l’on a créé un fichier nommé match.htm, nous allons faire un lien sur match.htm). Ceci se fait dans le menu Option => Configurer aspect page web => Onglet Boutons.

C’est aussi simple que ça.